Lipomodelage et Réinjection de graisses

Le LIPOMODELAGE (Liposculpture, lipofilling ou transfert graisseux) du corps permet d’utiliser vos propres cellules pour créer un volume au niveau d’une zone où il en manque.
Cette technique s’applique pour des augmentations de volume des fesses, des mollets, des organes génitaux (bombement du Mont de Vénus, retrouver de grandes lèvres charnues ou élargissement de la verge pour les hommes).
C’est également une technique souvent associée à un lifting du visage afin de restaurer les volumes des pommettes, des tempes ou l’ovale du visage.

Depuis fin 2014, la société française de Chirurgie Esthétique a confirmé l’autorisation de son utilisation au niveau des seins pour une augmentation esthétique ou une reconstruction mammaire.

Ex-Corps-Lipomodelage

Lipomodelage et augmentation (fesses)

Ex-Corps-Lipomodelage2

Lifting des seins et réinjection

  • L’INTERVENTION
    La technique de réinjection de cellules graisseuse nécessite un « traitement » de la graisse afin de la nettoyer et d’éliminer les éléments non utiles (huile et sang). Selon la quantité necessaire, nous utiliseront soit une centrifugeuse soit le Pure Graft°.

 

  • LES AVANTAGES
    Le principal avantage de cette technique reste l’utilisation de votre propre corps (sans matériel prothétique) et donc une liposuccion de sites disgracieux afin de prélever les cellules.
    C’est une technique « 2 en 1 », en quelque sorte.
    Le résultat est durable bien que soumis à votre variation pondérale (amaigrissement ou prise de poids).
    Le résultat volumétrique du transfert de cellule s’évalue à 3 mois de l’opération. En effet, dans les 10 premiers jours, il existe un oedème lié à la chirurgie et qui simule une surestimation du volume réel transféré. Habituellement, le chirurgien surcorrige ou du moins met le maximum de volume car il est estimé une perte de cellules transférées à hauteur de 25 %.

    L’avantage majeur de cette technique, hormis le caractère autologue (pas de corps étranger), est la réelle sculpture du corps. Contrairement aux prothèses qui ont une forme prédéfinie, avec la graisse le chirurgien modèle une forme selon les besoins. Ainsi, pour les fesses le plus souvent les patientes souhaitent combler le creux externe afin d’arrondir le galbe en largeur. Cela est impossible avec une prothèse. Seule la graisse le permet (ou le Macrolane, acide hyaluronique de comblement).

 

  • INCONVENIENT
    L’inconvénient majeur de cette technique est l’absence de certitude précise du volume final, car soumis à trop de facteurs lié à chaque patient que le chirurgien ne peut pas anticiper, contrairement à une prothèse dont on connait le volume et qui restera stable. Afin d’obtenir une résultat idéal, cette technique peut nécessiter plusieurs temps d’opération successifs à 3 mois minimum d’intervalle.

    Le facteur limitant à la réalisation de cette merveilleuse technique reste la quantité de graisse prélevable. En effet, elle ne pourra être réalisée chez une patiente trop mince. Le chirurgien évaluera lors de la consultation la quantité de cellule prélevable et donc le volume à escompter.

 

  • LES CICATRICES
    Comme pour une liposuccion : inférieure à 1 cm pour le passage de la canule.

 

  • LE COUT
    Selon le temps opératoire nécessaire : de 2000 à 3500 euros d’honoraires au chirurgien (HT).

 

  • LES QUESTIONS
    Est-ce que la graisse tient ?
    A 3 mois, on évalue le bénéfice (une fois l’œdème parti). Ce sont de véritables transplantations de cellules graisseuses. Une fois que la cellule vit au nouvel endroit, elle y restera ; cependant elle subira les variations de poids de la patiente.
    Est-ce que ça fait mal ?
    Il faut compter 2 semaines de gène au travail et pour s’asseoir. Les douleurs sont les mêmes que pour une liposuccion.
    Peut-on mettre autant que l’on veut en graisse ?
    Non, à un moment l’endroit du transfert sature. Il ne faut plus en mettre car l’on risque d’augmenter la perte des cellules graisseuses. En effet, il ne faut pas faire d’amas de cellules graisseuses sinon elles ne vivront pas. Si on veut plus de volume, il faudra alors refaire une autre opération.

 

  • LES FICHES TECHNIQUES
    Vous souhaitez en savoir plus sur la LIPOSTRUCTURE ou REINJECTION DE GRAISSES ?
    Téléchargez la fiche descriptive SOF.CPRE : Fiche-Lipostructure.pdf
    Voir TOUTES LES FICHES : Cliquez-ici

 

Dr Jean Delpierre © 2019. All rights reserved. | Site crée par Graphilab