Pectoraux et Gynecomastie

La gynécomastie est la persistance d’un reliquat glandulaire chez le garçon ou l’homme, non régressive après la puberté.

Il est indispensable de faire au préalable un bilan hormonal auprès de son médecin traitant ou son endocrinologue afin d’écarter toute origine organique (perturbation hormonale ou origine tumorale).

L’échographie de région prépectorale retrouve un noyau glandulaire et le plus souvent une masse graisseuse localisée (adipogynécomastie). Le volume peut être important et quelque fois former un véritable sein chez l’homme.

Ex-Homme-Gynecomastie

Gynécomastie

  • LA TECHNIQUE
    La chirurgie associe une liposuccion première modelante et de préparation à la résection glandulaire.
    On est dans la quasi-totalité des cas obligé de réaliser une cicatrice péri-aréolaire afin de permettre la réalisation d’une mastectomie du noyau glandulaire.
    Lorsque la gynécomastie est associée à une chute de la peau (ptose), le plus souvent dans le cadre des séquelles d’amaigrissement, le chirurgien sera obligé de réaliser une cicatrice cutané dépassant l’aréole, transversale, de lifting cutané.
    Dans le même temps opératoire, il sera possible de recalibrer l’aréole si elle est trop importante.
    Le plus souvent, il est nécessaire de laisser une drainage (redon) pendant au moins 24h.

    Le port d’une contention (gilet boléro) peut être nécessaire.

     

  • LE COUT
    Après la réalisation du bilan hormonal et de l’échographie, la Sécurité Sociale peut participer dans certains cas.

    Le coût varie selon la nécessité d’effectuer une liposuccion associée et si le lifting cutané et nécessaire.

     

  • LES RISQUES ET COMPLICATIONS
    La lymphorhée reste la suite opératoire la plus fréquente avec l’hématome, comme toutes les chirurgies de mastectomie. Cette région est très riche en vaisseaux lymphatique. En cas de collection de liquide sérolymphatique, le chirurgien effectuera des ponctions évacuatrices régulière jusqu’au tarissement.
    La persistance d’un volume résiduel peut être également observée surtout en cas de lymphorrhée post-opératoire.

    La fiche d’information SOFCPRE est à consulter en bas de page afin de reprendre l’ensemble des informations exposées.

     

  • LES QUESTIONS
    Vous souhaitez en savoir plus sur la GYNECOMASTIE (chirurgie de la glande mammaire chez l’homme) ?
    Téléchargez la fiche descriptive SOF.CPRE : Fiche-Gynécomastie.pdf
    Voir TOUTES LES FICHES : Cliquez-ici

Dr Jean Delpierre © 2019. All rights reserved. | Site crée par Graphilab